Category Archives: Uncategorized

Norme RGS et l’incroyable lenteur de Autorités de Certifications françaises.

Cela faisait probablement 3 ans que je n’avais rien écrit sur ce blog par manque de temps. En effet, depuis mon dernier post, bien des choses ont changé dans mon univers: SSL247 est désormais le leader européen dans le consulting et la vente de solutions de sécurité en ligne, nous somme passés de 20 salariés à 50, et vendons désormais sur 12 pays en Europe et en Amérique du Sud.

Ce post est un coup de gueule contre la norme RGS et un triste constat de l’évolution des CA françaises. Alors qu’elles avaient des boulevards pour concurrencer les géants étrangers, il semble que ces CA n’en sont encore qu’aux prémices de leur développement, et n’ont pas su prendre des virages importants au bon moment.

Leur potentiel de développement était énorme et ce pour plusieurs raisons:

– Plusieurs de ces CA sont nées il y a désormais plus de 10 ans, et ont donc une compatibilité avec les OS/navigateurs existants tout à fait acceptable. C’est la condition sine que non au développement d’une CA au niveau mondial.

– La plupart des CA françaises sont soit subventionnées d’une manière ou d’une autre, soit leurs actionnaires sont des très grands groupes du CAC 40. Leurs finances étaient donc (au moins au départ) solides.

– Les connaissances techniques des salariés de ces entreprises sont d’un très haut niveau pour la plupart avec des professionnels de l’informatique des systèmes et de la cryptographie.

– L’état français a offert à ces entreprises un niveau de confort incroyable en mettant en place une *norme franco-française* appelée RGS qui permet *quasi-uniquement* aux CA françaises de sécuriser les réseaux et sites web des administrations et du secteur public français en général.

Que s’est-il passé?

– Malgré des sites internet de vente en ligne et des *bureaux* aux 4 coins du monde pour certaines d’entre elles, le déploiement des certificats SSL et d’identification personnels de ces CA sont encore anecdotiques. En effet, les moyens techniques déployés sont largement insuffisants: pas toujours d’espaces/portail de gestion pour les clients, pas de possibilités de revente des certificats de manière simple pour les revendeurs, encore une gestion papier/fax/email/excel/CRM pour la plupart d’entre elles.

– Ces entreprises de très haut niveau technique ont oublié d’être des entreprises commerciales. Nous le voyons tous les jours chez SSL247, il y a une différence d’approche incroyable entre les CA nord-américaines (Symantec, Comodo, Digicert) et japonaises (GlobalSign) et les CA européennes inexistantes sur les cartographies mondiales alors qu’elles avaient des atouts superbes! Toutes ces CA françaises expliquent des partenariats technologiques avec des grands groupes, mais la vente de leurs solutions soit en direct soit par leur réseaux de revendeurs, qu’en est-il?

– La norme RGS a rendu les CA françaises flemmardes. Les appels entrants de toutes les administrations françaises demandant des certificats RGS, personnels ou SSL ont laissé les CA dans une position d’attente et de simple prise de commande. Pas réellement de développement, sans une prise de conscience que ces commandes tombées du ciel grâce à un accès de protectionnisme auraient du être utilisées comme levier de croissance et non considérées comme un but ultime.

– Toujours pas d’API disponibles pour les revendeurs français ou internationaux, toujours pas de certificats DV, toujours pas de livraisons simples de certificats RGS 2* pour tous les gens qui doivent déposer leurs réponses aux appels d’offres en ligne. On parle de simplification de la vie des entreprises françaises, cette norme RGS est encore une dose de complexification des lourdeurs administratives.

Malgré tous nos efforts techniques et commerciaux pour répondre à nos clients sur les offres de certificats RGS en tout genre, nous nous trouvons dans l’incapacité de proposer ces certificats dans les mêmes conditions/standards qu’avec nos partenaires étrangers. Etant français et directeur d’une SARL à Lille, cela me désole de ne pas pouvoir travailler convenablement avec des fournisseurs français sérieux et au point, mais SSL247 ne peut pas baisser la qualité de ses prestations à laquelle ses clients sont habitués. C’est aux CA françaises de se réveiller et de sortir de leur torpeur.

Advertisements

La bascule de Deezer Premium de mon iPhone vers mon Samsung Galaxy S2

Un très court post mais qui répond à certains de mes lecteurs au sujet de Deezer Premium, de son utilisation sur les outils mobiles et désormais sur mon Samsung Galaxy S2.

J’ai du changer mon compte Deezer Premium de mon ancien iPhone pour mon tout nouveau Galaxy S2. Le transfert de mon compte d’un outil à l’autre est très simple. Il suffit de se connecter sur son compte Deezer à partir de son ordinateur, d’aller dans “Mon offre”, et de supprimer l’ancien mobile. Ensuite tout simplement, il faut télécharger l’application Deezer sur son android et se connecter sous son nom. Voilà, votre compte deezer premium est actif sur votre nouveau smartphone!

En ce qui concerne l’application Deezer sur android, elle ressemble comme 2 gouttes d’eau à l’application iPhone. Elle permet en plus d’accéder très rapidement et simplement au titre en cours de lecture grâce aux notifications et au menu déroulant du haut de l’écran, raccourci très pratique lorsqu’on utilise l’application en fond.

Toujours mon application favorite sur mon téléphone avec cette même possibilité de télécharger les titres pour une écoute hors connexion et la possibilité de coupler mon smartphone à mon Belkin bluetooth relié à ma chaine de salon…